Parlez-moi d’Amour

Parlez-moi d'Amour
Parlez-moi d’Amour

L’Amour… un vaste sujet..
Sujet qui turlupine la Zébrette de temps à autre. Et comme une lectrice de ce blog se demandait comment parler de sexualité à son fils… La Fille ne résiste pas à partager cette conversation déjà un peu ancienne.

« Maman, à quel âge on peut faire l’amour? »

La Fille se retient de lui répondre « Pas à 7 ans ma fille« …  :cd

Puis la Zébrette ajoute « Mais pourquoi je ne parle que de ça en ce moment? ».. Bah.. elle s’en rend compte au moins!

La Fille qui à cette époque était en pleine lecture de « Parler pour que les enfants écoutent… » livre bourré de trucs et astuces. Entre autre, celui de l’écoute « sans rien dire ». Ecouter son enfant, ponctuer l’écoute par quelques onomatopées (humm, ah bon, ok…;) et laisser l’enfant développer sa pensée sans l’interrompre par ses propres réflexions.

La Fille a appliqué cette technique là, ne répondant que lorsque la question était précise et directe.

Et la Zébrette a déroulé des auto-questions, auto-réponses, auto-déductions, dont voici un florilège (yeux sensibles s’abstenir).

  • ah.. on peut faire l’amour quand on est adulte, à 18 ans…
  • Ou alors ado aussi ?
  • Et si on veut pas d’enfants? (je lui dis qu’il existe des préservatifs, quitte à répondre, je préfère cela à la pilule, car je me doute qu’elle saura rebondir avec d’autres infos stockées quelque part dans sa ‘tite tête, comme quand elle m’a demandé ce qu’était le ruban rouge sur l’écran de télé dans toutes les émissions de toutes les chaines)
  • Et si le garçon ne veut pas mettre de préservatif mais qu’on veut quand même faire l’amour?
  • A partir de quand on peut faire l’amour sans préservatif, parce que si on veut des enfants, faut bien l’enlever?
  • Et pourquoi c’est le garçon qui le met? ah ben parce que c’est plus facile bien sûr..
  • Mais en fait du coup ça protège aussi la fille.. et ça tombe bien ça les protège des bébés ET des maladies!!!!
  • Et si je lui demande avant si il a fait une prise de sang?
  • Mais si le Sida on ne l’attrape que en faisant l’amour… comment il a fait le premier malade pour l’attraper? (La Fille a corrigé en disant qu’il y avait les transfusions sanguines, AVANT quand on ne connaissait pas la maladie, mais plus maintenant.. sinon angoisses supplémentaires assurées)
  • Et comment on sait si le garçon il l’a mis le préservatif, parce que du plastique transparent, des fois on ne le voit pas!

La Fille dit qu’on n’a pas fini…..  :angel

5 Comments

  • Waouh… C’était un sujet qui me dégoûtait complètement quand j’étais petite, je refusais d’en parler. J’ai juste un souvenir de demander plusieurs fois à ma mère comment naît un bébé et elle de me répondre « par le bas » de telle manière que je comprenais « par le bras ». Ce qui me perturbait au plus haut point évidemment. Pas zèbre, ma mère. J’ai vite appris à ne plus poser de questions. Sur quoi que ce soit, d’ailleurs… L’autre jour, elle a essayé de me faire le speech du « attention protège-toi avec ton copain, sinon tu sais ce qui peut arriver ». Merci. A 27 ans, j’ai plus besoin de ma mère pour ce genre de conseil, comme on n’en a jamais parlé avant, cela me gène et je trouve cela intrusif et presque voyeuriste de sa part… Et je me suis débrouillée toute seule.

  • Ah leur besoin de tout maitriser 🙂
    Le hasard (ou la télépathie :-)) fait que la Zébrette vient d’allumer la TV sur « Il était une fois la vie » épisode « comment fait-on les bébés ». Ce qu’elle a pu user le DVD quand elle était petite. Et là de me commenter « celui-là c’est mon préféré! » (il y en a 6 dans le coffret).

    On a abordé le sujet « faire l’amour pour faire des bébés ou pour se faire plaisir » quand un jour à la télé un fait divers horrible d’un enfant de 3 ans, mort dans la machine à laver, enfermé par son père.

    Inconcevable pour la Zébrette que les parents n’aiment pas leurs enfants, qu’ils ne les aient pas désirés (elle est arrivée après 8 Fiv).

    « Mais si il met son sexe dans le ventre de la maman, il sait bien qu’il va faire un bébé!!!! Alors pourquoi il n’en voudrait pas ou il ne l’aimerait pas ??? »

    D’où l’explication de la procréation et .. du plaisir.

    Oui, je crois qu’on n’a pas fini. Mais d’un autre côté, je me dis qu’ils ne seront pas surpris au collège, que comme le sujet n’a jamais été éludé ou tabou, ils/elles seront plus avertis même si les cours d’éducation sexuelle risqueront de ne pas les passionner 🙂

    • La reproduction humaine fait partie du programme du cycle 3, donc elles la verront avant le collège ! Ma fille m’avait vu préparer les évaluations CM2 sur le sujet, et avait voulu les faire. Sans voir la leçon, elle avait eu 18/20 (l’évaluation avait été bien réussie dans l’ensemble, la moyenne de classe était de 15/20). Mais je ne suis pas sûre quelles ne soient pas passionnées pour autant : j’avais vu à l’évaluation diagnostique qu’une de mes élèves savait déjà énormément de choses sur le sujet, du coup pendant que les autres voyaient la fécondation, elle travaillait avec 3 autres (dont 2 jumeaux) sur les jumeaux… En général, ils aiment raconter leur histoire personnelle , et l’adolescence qui approche les intéresse beaucoup aussi ( et même si la maman de la petite en avance m’a confirmé qu’elle posait déjà des questions sur le sujet depuis toute petite et se renseignait dans les livres, le sujet n’était pas tari car elle en avait eu de nouvelles ! Et elle était très contente de la séquence :)).

      • 🙂

        Bah la Zébrette pourra faire un exposé sur les Icsi…. On maîtrise le sujet par ici .. lol

  • Ma fille avait tout juste 5 ans lors de cette conversation : on avait passé une journée « entre filles », ça faisait des lustres que ce n’était pas arrivé. Et en voiture elle me demande:
     » – Maman, tu m’as dit que ce n’était pas le docteur qui mettait la graine dans le ventre du papa, mais le docteur, il est là quand même ?
    – Non non, on n’en a pas besoin pour faire un bébé, sauf quand les parents n’arrivent vraiment pas à en concevoir un (je lui avais expliqué).
    – Oui mais la graine, elle arrive comment dans le ventre ?
    – D’après toi ? Est-ce qu’on la fait rentrer par le nombril ?
    – Ben non, je me doute que c’est par le sexe qu’elle rentre ! Mais elle vient d’où cette petite graine ? Tu ne vas pas me dire qu’on l’achète chez le marchand de légumes quand même !
    – Euh non, ce n’était pas mon intention :rasta: . La petite graine, c’est le papa qui la fabrique, il en fabrique plein qu’on appelle des spermatozoïdes.
    – Ah oui, je sais, et ils font la course mais il n’y en a qu’un qui arrive à rentrer dans l’ovule ! Mais comment le papa il fait pour mettre les spermatozoïdes dans le sexe de la maman ? Et comment ils font pour remonter dans le ventre, ils nagent ?
    – Oui, on peut dire qu’ils nagent. Tu as déjà vu le sexe de ton petit frère. Juste sous le zizi, il y a comme un sac, ou plutôt deux sacs, qui s’appellent des testicules. C’est là que sont les spermatozoïdes.
    – Mais comment le papa fait pour les envoyer ? Il ouvre le sac et c’est tout ?
    -Euh non. Quand le papa veut faire un gros câlin, qui s’appelle « faire l’amour » à la maman, il a son zizi qui devient tout dur comme un bâton, il le met dans le sexe de la maman, et c’est comme ça qu’il envoie les spermatozoïdes.
    – Mais c’est possible de ne pas être amoureux et de faire ça parce qu’on aime ça, non ?
    -Euh oui, c’est possible :zen: .
    – Et il doit penser à ne pas tout mettre pour en garder pour la prochaine fois ?
    – Non non, c’est comme le pipi, tu fais ce que tu as à faire, et tu en refabriques pour la fois suivante ;)
    – Ah, comme le caca aussi alors ! Mais s’il n’y a qu’un spermatozoïde qui arrive à rentrer dans l’ovule, ou s’ils n’arrivent pas, comme tu as mis une barrière ( = un stérilet *coeur ) qu’est-ce qu’on fait des autres ? Ils retournent dans le sexe du papa ?
    – Non non, il n’en a plus besoin :pancarte: . Ils meurent et sont évacués ou disparaissent.
    – Ah d’accord !  »

    Comme pour ta fille, je pense que c’était vraiment le « côté technique » qui l’intéressait ;) Et je pense qu’on n’est pas arrivé au bout de nos surprises… ;)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :