Le stress à l’école

(Le stress à l’école)

Les devoirs du soir.. espoir..
Les devoirs du soir.. espoir..

La Fille a pris le parti de ne plus parler de la dictée ou du reste avec la Zébrette.

Renforcement positif…

Et de toute manière, le week-end est speed avec l’hospitalisation du Gars et quelques effets collatéraux à gérer.

Mais dès vendredi soir, la Zébrette a montré de la bonne volonté pour avancer ses devoirs. Le samedi, après l’équitation, elle a illustré sa poésie et de son propre chef, a été réciter sa leçon d’anglais au Gars. Outre que la leçon soit pour mardi, associer délibérément Leçons à réciter & Gars, c’est comme un oxymore pour la Zébrette.. Alors, la Fille en est baba (et soulagée, parce que très occupée).

Dans les devoirs du moment, il y avait « recopier le texte « Construction d’un radeau » ». Après avoir pris ses renseignements, il s’agit d’une rédaction faite en classe sur le cahier de brouillon.

La Fille regarde le cahier de la Zébrette.. Rien . Ah si , un plan en 3 parties, dicté par la maîtresse. Et ?? Ah ben la Zébrette a fait sa rédaction (la première de sa vie) directement au propre. Bourrée de fautes. Mais le coeur y était et les idées aussi.

Sauf que la Fille retrouve dans le texte, littéralement 1) trouver du bois  2) construire le radeau 3) les prépartifs du voyage. Et ça consistait plus en une liste (c’est le Gars qui a laissé quelques gênes pas du tout récessifs!!!) qu’en un récit.  Euh.. mais personne n’aurait expliqué en quoi consiste une rédaction ?

Bon, la Fille explique, en se félicitant d’aimer ça « jouer à la maîtresse » (et en s’appuyant sur l’excellente collections La Chouette « Comment faire une rédaction en CM1/CM2« ).

Et la Zébrette, alors, refuse de rendre son écrit. Il faut le recommencer.

Premier écueil… Trouver une feuille perforée exactement identique à celle de la maîtresse 🙂 Et oui, parfois la difficulté des exercices ne réside pas là où l’on croit… :selamat

La Zébrette alors, se lance sur son cahier de brouillon dans …. un dessin!! Détaillé le dessin… Tout y est. Le radeau (double, un pour l’aventurier, l’autre pour la cabane et les provisions), la cabane sur le radeau pour s’abriter, les palmes,  les rames, les rames de secours dans la cabane au cas où il pleuve, la place pour les provisions, le plan de l’île, la rivière où puiser l’eau, les arbres où cueillir les fruits, le feu où faire bouillir l’eau (pour les microbes)…

La Fille s’inquiète intérieurement.. Euh.. Va falloir « écrire » tout cela ??????

Mais la Zébrette, si réticente au départ, se lance….Vous remarquerez, cher lecteur averti, que certains détails (comme la si importante cabane) ont disparu… c’est que la maîtresse avait précisé « pas trop longue la rédaction »..lol! Et vous pourrez vous rendre compte que les cours d’Histoire sont réappropriés… Ils étudient la préhistoire et la fabrication des premières armes en pierre, alors des armes, des rames…

Ma première rédaction
Ma première rédaction
Ma première rédaction
Ma première rédaction

Les fautes y sont toujours (et y resteront …;). Mais le plus instructif, c’est l’exclamation de la Zébrette à la fin de la première page..

Tu sais que je n’aime pas écrire, je n’aime pas les rédactions.. Mais c’est étrange, là… j’aime ça.. j’aime raconter cette histoire.
Et tu as vu!!! (très fière d’elle) Je ne fais presque pas de fautes. Même les mots que je ne connais pas, j’arrive à les écrire. Et si je fais des fautes… je m’en rends compte et je les corrige. (pas toutes, mais je n’allais pas gâcher une telle joie et une telle motivation)
Et tu as vu.. j’écris vite aussi. 
Je ne comprends pas.. pourquoi j’ai fait tant de fautes à la dictée..En classe je fais plein de fautes, à la maison je n’en fais pas. La seule explication possible : la peur! Pourtant moi j’ai pas peur quand je fais une dictée… Ce doit être mon cerveau qui a peur alors!! »

2 Comments

  • Bon courage au Gars pour son hospitalisation… et plein de pensées positives pour vous !

  • C’est super si elle se rend compte d’elle-même de ce qui ne va pas, et de leur originie ! Si elle a identifié le problème, ça n’en sera bientôt plus un…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :