Mot d’enfant et autres sujets

Oh la la… La Fille a plein de billets en retard…

C’est que son nouveau travail (plongeur en apnée dans un monde inconnu) lui prend beaucoup (trop) de temps… Mais les vacances arrivent et la Fille commence à prendre des leçons de brasse. C’est pus encourageant que la plongée en grandes profondeurs. Alors qui sait ? en 2013, ce sera peut-être un(e) (rythme de) croisière !

La Fille voudrait ABSOLUMENT vous parler du livre Jean-Daniel et Tina Nordmann : Enseigner, Manuel de Survie..

Faudrait que la Fille vous en parle avant Noël… comme un joli cadeau d’espoir… Bon, si ça ne se voit pas, la Fille est une grande Fan de Jean-Daniel Nordmann… Et un jour, une copinaute a évoqué la possibilité de le lui présenter..Oh la la , la pauvre.. ce n’est pas tomber dans l’oreille d’une sourde. Une rencontre avec cette copinaute, la maman qui tribule avec son petit zèbre, JD Nordmann et Olivier Revol.. c’est mieux que tous les cadeaux de Noël… et la Fille est prête à attendre longtemps pour savourer 🙂

Alors avant de trouver le temps de vous présenter ce livre (pas encore sorti en France, mais que vous pourrez offrir à vos enseignants pour Noël prochain..), et pour ceux qui ne connaissent pas, une petite interview (très intéressante, qui donne envie.. ça dure 30 minutes, mais ça vous donne le booste pour un bon moment.. l’envie de déplacer les montagnes, même si il faut commencer par déplacer les cailloux) de Jean-Daniel Nordmann .  (mais vous pouvez aussi chercher le mot-clé “nordmann” sur ce blog)

Un autre cadeau de Noël et de fin du monde… le conte L’EXTRAORDINAIRE EXPLOIT DU CHEVALIER DON PABLO DE LA MANCHA ET DU CHEVAL A RAYURES (conte pour les enfants qui ont peur de la peur de la fin du monde). Pour les lecteurs/lectrices qui n’ont pas Facebook ou pas accès à ce lien, la Fille vous le mettra dès que l’auteur (Patrick Misse, auteur du très beau roman-réalité “Les Parias d’Aubenas) donnera son go …

Alors, ce petit billet en vitesse pour partager (le plaisir de vous retrouver) un mot de Zébrette.

Hier soir, au journal TV, un reportage sur Cali. Des images du chanteur sur scène. Et le commentaire du journaliste “Cali a 44 ans sur scène, mais 15 ans dans sa tête“.

La Zébrette qui sortait de son cours de théâtre, un sourire en coin: “Ben moi aussi j’ai 15 ans dans ma tête… mais j’ai 7 ans 1/2 sur scène!

Étiquettes : , , , ,

3Commentaires

  • Misse Patrick dit :

    Je serais heureux de partager avec vous ce modeste conte écrit dans la joie un soir de décembre…

  • La Fille dit :

    🙂
    La Zébrette aussi se faisait “embêter” par un camarade de classe qui lui disait qu’elle était en ce2… Du coup le passage officiel en CM1, si il n’a absolument rien changé dans les faits, lui a fait du bien dans la tête.

    Quant à la fin du monde, voilà au moins une angoisse qui lui passe à travers. Ouf!

  • Fridou dit :

    Merci pour le titre de ce livre, je viens de le pré-commander.
    Je joins la description de l’auteur, pour ceux qui cherchent :
    On n’enseigne jamais à une classe, mais toujours à des personnes singulières. L’erreur de l’école contemporaine est de se penser à partir du « collectif » et de mettre en œuvre des outils essentiellement quantitatifs : normes, mesures, statistiques. L’obsession de l’égalité conduit à se méfier des particularités et donc des différences.
    Les auteurs de ce « manuel de survie » veulent penser l’école à partir de la personne et de sa singularité irréductible. Leur pensée, non doctrinaire, se développe sous forme d’aphorismes. Au fil de notes, remarques et observations souvent percutantes, ils proposent, comme le ferait un « ancien » à un jeune collègue, quelques points de repère pour une pédagogie de la personne.

    SOMMAIRE :
    – Racines
    – Posture
    – Vacances d’été
    – Commencements
    – Enseigner en cours collectif
    – Enseigner en cours personnalisé
    – Discipline
    – Devoirs à domicile
    – Test
    – Parents
    – Conclusion

    J’ai aussi bien aimé le “conte pour les enfants qui ont peur de la fin du monde”, ma grande est en plein dedans (et je lui ferai lire)…
    Je ne sais pas quel âge ma fille a sur scène, mais elle m’a sorti il y a peu de temps qu’elle avait 9 ans (alors qu’en réalité, elle vient de prendre 7 ans 1/2). Donc je lui sors la phrase bateau “Oui oui, dans ta tête, tu as 9 ans…” et elle me répond “Non, j’ai vraiment 9 ans, et je suis une Cm1 comme les autres !”. Bon, si ça la rassure de vouloir le croire (mais quand on lui demande son âge, elle dit 7 ans, et s’est encore disputée mercredi aux jeux du Quick avec des enfants qui disaient que ce n’étaient pas possible qu’elle soit en CM1 à 7 ans)…

Laisser un commentaire