Les surdoués, pas à envier

LaLIbre.be
LaLIbre.be
Un article dans le journal belge LaLibre.be.

NAMUR-LUXEMBOURG Les enfants à haut potentiel souffrent généralement de leur différence.

Justine à 18 ans lorsque l’origine de son mal-être trouve enfin un nom. Des angoisses, du stress, des questions existentielles et un sentiment de mal-être l’animent depuis sa plus tendre enfance. Justine est une jeune femme à haut potentiel. Une surdouée comme on dit plus communément. Un statut difficile à accepter et vécu le plus souvent comme une différence, avec l’impression d’une vie en marge de la société.
Marianne Leva, la maman de Justine, se lance dans un combat pour aider sa fille et d’autres enfants et adultes à se faire accepter dans la société. Elle veut briser le mythe des enfants et des adultes à haut potentiel. « Les gens pensent que les enfants à haut potentiel réussissent dans tous les domaines. Mais ce n’est pas le cas. Ma fille a commencé à se sentir différente à l’âge de 7 ans. Un psychologue est passé à côté du diagnostic. Justine se posait beaucoup de questions à l’époque. Elle se sentait différente des autres enfants. Nous, ses parents, ne savions que lui répondre. Et cette situation nous faisait culpabiliser. Tout cela aurait pu être évité si elle avait été détectée plus tôt », regrette la maman de Justine.

L’article complet là

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :