Syndrome de l'enfant trop sage

L’enfant trop sage

Syndrome de l'enfant trop sage

Un article que la Fille partage avec plaisir
“Le Syndrome de l’enfant trop sage ”

Le Syndrome de l’Enfant Trop Sage. Elle est brillante ou pas, mais tellement gentille madame, si sage ! Ah si tous les enfants pouvaient être comme elle. Elle ne nous pose aucun problème. Elle est serviable, attentive aux autres. Avec elle, pas besoin de répéter, elle est si obéissante. Peut-être un peu timide. Baaah, cela passera avec l’âge.

C’est vrai qu’on ne l’entend presque jamais. Ce n’est pas qu’elle n’est pas attentive, bien au contraire, mais elle est quand même fort effacée, sans doute pas beaucoup de caractère.
Elle n’est pas comme son frère, heureusement ! Avec lui, on a bien du souci, c’est la 3e fois qu’il change d’école, il perturbe les cours. Avec lui, on est allé voir des psys, une logopède, les profs. Il nous prend toute notre énergie. HEUREUSEMENT, il y a ELLE.

Si tous les parents d’EHP pouvaient lire cet article.. tous ceux qui ont une petite fille bien sage… (ou un petit garçon)…
Si il pouvait être alertés qu’il faut s’en occuper dès à présent, même si d’autres enfants accaparent l’attention, le temps, le reste…
Et que ce n’est pas parce qu’Elle/Il va bien, que tout va bien….

Derrière cette transparence se cache une hypersensibilité. L’enfant vit des émotions tellement denses, qu’il ne les canalise pas, mais les barricade.
Ils ont des chevaux sauvages dans la tête. La passion se trouve à tous les coins de leur cœur. Ils aiment totalement, souvent de manière fusionnelle, dans l’angoisse d’être rejeté, ou abandonné. Ils ont des rêves fous qui prennent tant de place. Qui pourrait imaginer une telle intensité derrière une telle transparence ? Il y a un décalage entre l’image et le vécu intime. Incongruence totale, petites épaules pour gros cœur.

C’est une souffrance qui ne touche souvent que l’enfant, et non son entourage. Aucun dérangement de l’ordre public, bien au contraire, ils sont cités en exemple. Exemple de quoi ? D’une hyper adaptation, qui un jour vers 15 ans, 30, 40, ans ou plus tard se brisera dans une crise inattendue. Avant la crise, une succession de chutes, de mal-êtres, de souffrances cachées.
L’hyper adaptation, technique de survie, est pernicieuse, car elle permet à l’enfant de survivre socialement mais l’empêche de se reconnaitre dans toute sa valeur, et de s’autonomiser.
Ces enfants vivent une incapacité à gérer des émotions. Ils sont souvent à Haut Potentiel, captent tellement d’informations, de tout ordre, informations affectives, psychologiques, sensorielles, d’apprentissage.

C’est le cri du soir….. Prenez le temps de prendre en compte vos enfants trop sages….

Enregistrer

Étiquettes : , , ,

4Commentaires

  • vivi dit :

    mon dieu c’est de moi qu’il s’agit, si on avait su ca quand j’etais enfant, l’age adulte n’aurait en effet pas été si dure (crise à 35 ans, pour finir en effet par ce “diagnostique”

  • Oh ! Merci pour cet article ! C’est exactement le portrait de mon fils de 18 ans !!!!
    Comment l’aider ?
    Il a été reconnu HP dans le centre avance toi de Valérie Dereppe.
    Merci déjà pour votre réponse.

  • babim dit :

    Bonjour,

    Bel article.
    Quand l’enseignante de numéro 3 a commencé à nous parler de saut de classe, nous démarré nos recherches sur la précocité (vive internet).
    Prise de contact avec différentes associations… longue discussion sur nos trois loustics et un conseil: les garçons d’accord mais s’il y a en une à tester c’est votre grande fille en premier!
    ce que nous avons fait; Elle n’allait pas mal du tout mais elle a trouvé un lieu de parole et l’acceptation d’elle même, un apaisement, la compréhension du sentiment de décalage. Aujourd’hui elle est plus détendue, plus ouverte…
    Alors oui, portons notre attention sur les enfants (trop) sages!

    (et merci beaucoup pour le blog!)
    Bonne journée…

  • cé pasmwa dit :

    Oh merci mille fois pour le relais de cet article !
    C’est exactement moi ! Jusqu’ici je ne savais pas que cet état portait un nom, c’est agréable de lire qu’effectivement trop sage ce n’est pas normal, et que le jour où ça “explose” ça peut aller très loin, je me sens moins extra-terrestre après avoir lu ça ! Merci encore :)

Laisser un commentaire