Vacances

Bonnes vacances à tous….

Vacances

Vacances

La cloche a sonné, l’école est finie…

Et une page se tourne avec la fin du primaire…

Un bilan mitigé…

Scolairement parlant, rien à dire. Une Zébrette épanouie, qui a adoré faire des exposés, des présentations, (même quand elle n’avait aucune affinité avec ses camarades) qui n’a pas trop flippé de quoi que ce soit (vive les contrôles continus) et qui n’a rencontré aucun problème spécifique. Un passage en 6° avec les félicitations. La Fille ne sait pas trop quelle réalité cela recouvre, mais bon, ça lui a fait plaisir et elle n’était pas peu fière d’amener son bulletin à son père !!!

Une élève “pétillante et vivante qui s’intéresse à tout” selon son directeur.. Une élève “douce, gentille et très agréable” selon son institutrice qui a essayé d’aplanir les difficultés sociales même si “on ne peut pas faire de miracle” (dixit).

Socialement parlant, ce fut plus … compliqué. Elle a fait de gros efforts pour s’intégrer et a même réussi à avoir des copines, voire des amies. Mais les relations de groupe, le côté versatile des camaraderies de cet âge ne lui vont pas bien, et ce qui est au top un jour peut devenir vraiment difficile la semaine suivante…

Pourtant, je l’ai vue à la remise des diplômes de fin de primaire et elle n’était pas absolument seule. Même si elle se mettait, comme souvent, comme toujours ? , elle-même à l’écart…

Mais cette année a vu aussi la Zébrette réclamer plusieurs fois à aller dormir chez des copines. Hallucinant non?

Elle a connu quelques plaisir quand le groupe de garçons la réclamait dans leur équipe car “jugée” meilleure goal de la classe… (au passage, la Fille sourit pensant à Olivier Revol qui dit que le poste de prédilection des EIP est : gardien de but).

Difficile aussi de prendre le bus. Elle n’aime pas ça, ni le temps perdu, ni.. le bus. Aussi préfère-t-elle m’attendre, bien plus tard que l’horaire dudit bus, plutôt que de le prendre.
Mouais, la Fille termine l’année naze de 2h30-3h de route quotidienne grâce aux détours pour lui soulager un peu la chose…
L’année s’est terminée sur une Zébrette en larmes… La Fille savait bien que ce n’était pas la fin d’année qui la mettait dans cet état.. Entre deux sanglots, elle a compris..

la Zébrette était méchante car tout le monde dans sa classe était ému…. sauf elle“.

Qu’il en a fallu du temps et de la patience pour la faire “sortir de sa colère”. A froid, quand la Fille lui a expliqué la différence entre “être méchante” et éventuellement “faire des choses méchantes”, elle l’a “rassurée”… “je disais ça parce que j’étais en colère”.

Pas vraiment rassurée la Fille…

La Zébrette est contente de finir le primaire… et un peu inquiète à l’idée de la sixième. Mais comme tous les futurs collégiens faut-il supposer….
Si on ajoute à cela que la Zébrette déteste le changement…

Mais rien de cela n’entache les vacances qui commencent.  Coucher tard, lever sans pression, lecture, jeux de société, jeux en réseau… pas mal en attendant que la Fille soit aussi en congés…

Au programme des vacances… R I E N !!!!! et le plaisir de le faire bien !!!!
Pas de cahiers de vacances, pas de programme défini, pas de planning à respecter..
Juste se reposer et prendre des forces pour l’année qui arrive…

Le rythme déjà soutenu va s’accentuer avec un départ aux alentours de 7h..(C’est la Gars qui marronne de l’heure prévisible du petit déj’ !)

Le collège…. à priori la Fille a confiance… Mais les expériences des amies, en particulier du Zébrillon qui tribule, la fait rester sur ses gardes. Aujourd’hui, rien à faire de spécial, mais elle sera vigilante et ne cesse de rappeler à la Zébrette de ne pas hésiter à se confier, même pour des broutilles.

Ce sera une sixième bilangue anglais-italien et il n’y aura pas cours le mercredi… c’est toujours ça de pris! La principale est, à chaque rencontre, toujours aussi avenante. La Zébrette n’a pas hésité à aller la saluer lors de la kermesse et elles ont échangé quelques mots. Lors de la remise des diplômes, elle était là et a précisé qu’elle n’acceptait en 6° que des enfants avec le sourire… Ca a de-stressé tout le monde!

Allez, les vacance, c’est aussi le moment de choisir le prochain sac d’école.. n’est-ce pas Fridou 🙂 , les fournitures, les étiquettes….

C’est aussi le temps de décompresser… de ne plus penser à rien…

Et pour la Fille se sera celui de rattraper tous les billets en retard ou en projet!

Bonnes vacances à tous, à vos zèbres, à vous….
Ici ou là, au soleil ou sous la pluie, à midi ou à minuit… il y a tout c’que vous voulez aux Champs Elysées… en famille ou entre amis, profitez tous de ce doux moment estival….

A très bientôt

Étiquettes : , , ,

Un Commentaire

  • fridou dit :

    Bonjour !
    Bonnes vacances à vous trois !
    Merci pour le clin d’œil ;)
    J’ai rigolé pour l’histoire du bus, car ma fille a exactement le même problème : elle déteste perdre du temps et… prendre le car ! Heureusement pour elle, je viens d’avoir un poste juste à côté de son collège, donc je l’emmènerai et la ramènerai deux jours par semaine. En voiture, c’est moins de 10 minutes, mais en car, avec tous les détours, c’est une demie-heure, et toute seule, ça peut être très long…
    Entrée en 6ème aussi pour ma demoiselle, qui entre au collège de secteur sans connaître personne. Mais elle est contente de ne pas être avec ses anciennes camarades car l’année s’est mal terminée : lors de la rencontre avec la maîtresse, j’ai fait part du mauvais climat qui régnait à cause de certaines filles de la classe (qui se moquent entre autres des vêtements d’autres filles, soi-disant achetés chez Liddl ou Inter) et ça s’est retourné contre Sarah (qui m’a reproché d’en avoir parlé alors qu’elle avait gardé ça toute l’année !). Les autres filles ne lui parlaient plus “parce qu’elle répétait tout à sa mère”.
    Il y a une super chorale dans son futur collège et tout le monde nous en parle. Mais la miss ne veut pas s’inscrire parce que deux filles de sa classe lui ont dit qu’elle chantait mal. Donc c’est faux, elle chante juste, mais avec une voix grave, et surtout, elle est tout le temps en train de chanter, alors ce serait dommage de ne pas en profiter… Donc je lui ai dit qu’on allait bientôt recevoir son bulletin de l’école de musique (qu’elle arrête à la rentrée), et que si elle avait eu plus de 15 à l’épreuve de chant, c’est que c’étaient ses copines qui s’étaient trompées, et qu’elle était “obligée” de participer à la chorale…
    Elle a du mal à tourner la page et à se dire que l’école est derrière elle, mais on va bientôt partir en vacances, et le dépaysement devrait l’aider ! :)

Laisser un commentaire