Nuit Quantique

Nuit Quantique
Nuit Quantique

Les nuits d’été se terminent tard…

Mais comme toutes les autres, elles se terminent par un calin-discussion avec la Zébrette.. moment des confidences ou des grandes philosophies… moment plaisir pour la Fille & la fille.

C’est toujours la Zébrette qui lance le sujet, et la Fille se contente très souvent de « humm » et de « ok » qui laissent la parole à la miss. Si, si, la Fille a lu « Ecouter pour que les enfants parlent…« .

Hier soir, à la surprise de la Fille, la discussion est partie sur l’infiniment petit et l’infiniment grand.

Dans l’infiniment petit, la Zébrette a parlé de … téléportation quantique !!! Mais où donc a-t-elle entendu parler de cela (bon, ok, sûrement à la maison, mais quand même). Elle a visiblement compris, au moins en surface, la superposition des états quantiques. La Fille n’a pas osé abordé les notions d’intriquation 🙂 Elle a eu une pensée pour Olivier Revol, qui lors de la conférence du week-end dernier sur le Cerveau Quantique lui avouait n’avoir pas compris grand chose 🙂 Bon, « Laisse béton, j’démystifie » comme dirait Renaud… Elle a sûrement capté quelques notions, mais juste quelques notions…

Alors non, Z n’y croit pas trop à la téléportation.. en tout cas, pas transposable à la mécanique générale !  Contente de le savoir 🙂

Elle en est arrivée à la conclusion qui a bien fait sourire la Fille

  • « Il y a peut-être des choses dans l’Univers que la physique n’explique pas« 
  • « Qu’elle n’explique pas? ou qu’elle n’explique pas encore?« 
  • « non, qu’elle n’explique pas… et qu’elle n’expliquera jamais. Mais ce n’est pas Dieu hein. Point de Dieu dans mon laboratoire… Juste de la science! »

Au sujet d’une des réflexions de ce soir là, la Zébrette ajoute :

  • « Maintenant que l’on a tout découvert…« 
  • « Ne t’inquiète pas.. il en restera suffisament à découvrir quand tu seras grande!« 

La Fille a alors expliqué le rêve des physiciens de trouver la théorie du tout, de l’unification.. les lois universelles, qui gouverneraient la mécanique classique et la mécanique quantique..

La Zébrette a aussi parlé de conscience, de savoir si elle pouvait rester après la mort. Que si c’était le cas, alors elle pouvait peut-être se réincarner dans un chien ou un humain, mais sans mémoire. Parce que la conscience n’est pas la mémoire. Et que preuve en est… si la conscience avait de la mémoire, la première chose qu’elle ferait serait de retrouver sa famille. Ca c’est de la démonstration scientifique 🙂 Mais elle s’est demandé où résidait la conscience et ce qu’elle était.

Elle a aussi demandé ce que l’on trouverait dans un neurone ou une synapse si on les découpait. La Fille était vraiment surprise car elle a pu recaser ses connaissances toutes neuves au sujet des microtubules (le billet Psyrène arrivera dès qu’elle aura reçu le PPT du conférencier). On a pu parler à bâtons rompus des ordres de grandeurs des connexions neuronales, de la plasticité cérébrale, des neurones et des connexions qui meurent si on ne s’en sert pas, des neurones qui se créent à tout âge de la vie, des neurones qui sont détournés de leur usage premier « en cas de besoin »…

Z a aussi posé la question étrange « Y a-t-il une distance minimale dans l’Univers?« . Mazette, la Fille ne s’attendait pas à expliquer la longueur de Planck à minuit et à une dizans…

La Fille ne sait plus comment, la discussion a bifurqué vers la mort (oh étrange!) mais aussi les naissances qui compensent, des taux de natalité, de la virgule à trouver pour équilibrer la population 🙂 et à une heure qu’il ne valait mieux pas regarder, un petit jeu… il y a 800.000 naissances par an en France… ça fait combien par minute

La conversation était si … surprenante.. que la Fille regrettait de ne pas avoir d’enregistreur automatique. Pour partager avec le Gars par exemple. Il serait certainement surpris de ce que sa fille avait comme préoccupations nocturnes…

Parce que lorsque au déjeuner, elle demande à ce qu’on lui confirme le théorème de Pythagore, Le Gars s’étonne, un poil mécontent

  • « Mais enfin… tu n’en es pas sûre!!!« 
  • Rappel maternel : « Humm.. ils ne l’ont pas appris en classe tu sais!« 
  • « Comment ça? Mais Z en parle souvent.. comme les carrés, les cubes, les racines…« 
  • « Oui… elle en parle.. elle s’amuse.. mais ils ne l’ont pas vu en classe. Ce n’est pas au programme (et pour ce qu’en a vu la Fille sur le Net… ce ne sera pas au programme avant encore 2 ans… pfffftt.. mais ils font quoi au collège ???!!!) »

Aujourd’hui, rassurez-vous, la Zébrette est redevenue une petite fille standard de 10 ans, trop heureuse d’avoir sa copine Anna (3 ans de plus quand même) à la maison pour la nuit, et qui joue avec elle à Minecraft depuis .. trop longtemps! Nul doute que les discussions de ce soir.. auxquelles la Fille ne participera pas !!!!.. seront au sujet de préoccupations plus en ligne avec leur adolescence naissante 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :