Pas de panique : la dépression
Pas de panique : la dépression

Pas de panique, c’est la vie !

Cette collection a pour but de présenter aux adolescents, à partir de 10 ans, les maladies psychiatriques ou les comportements à risques dont peuvent souffrir leur entourage : frères, sœurs, parents, amis proches.
La Fille a reçu ce soir : Ma soeur n’a plus goût à la vie qui traite de la dépression chez les adolescents.

Le livre est écrit (comme tous ceux de la collection) en deux parties:

  • un récit écrit par un écrivain (Christine Deroin)
  • un texte explicatif écrit par un professionnel Dr Laure Chandellier, pédopsychiatre

Christine Deroin
vit à Paris, dans le 18e arrondissement. Piano, danse, solfège, chorale, elle a eu la chance de tout approcher pendant son enfance. Elle a su très vite que la vie et l’artistique pouvaient se mêler. Passionnée de théâtre, elle a choisi de faire de la mise en scène et adapte huit pièces. Du bouillonnement théâtral au silence de l’écriture il y a un fossé qu’elle franchit. Elle commence par écrire des pièces de théâtre et puis se lance dans l’écriture de romans. Un de ses romans, Mot à mot, a reçu le prix Murat en Italie.

Laure Chandellier est pédopsychiatre édopsychiatre, équipe mobile, pôle Paris centre-est, 1er secteur de psychiatrie infanto-juvénile de Paris.

L’histoire : Emma, 15 ans, vient de faire une tentative de suicide. Lilou, sa petite sœur, ne comprend ce qui a poussé sa grande sœur à vouloir mourir. Alors Lilou fouille la chambre d’Emma : elle découvre sur son portable des messages d’insultes de la part de ses camarades de classe. Elle était harcelée au collège. Lilou met aussi la main sur une bouteille de vodka cachée au fond d’un tiroir. Emma est en dépression et cherche à se détruire en s’automutilant le ventre. Pour Lilou, cette maladie n’est pas facile à appréhender……

Le livre se lit très bien. Et il aborde la dépression, le harcèlement scolaire, les scarifications, l’alcool sous un angle nouveau et fort intéressant…. Les collatéraux. La petite soeur, qui elle n’est pas du tout en dépression… mais qui « découvre » cela et « subit » comme chacun les conséquences de la tentative de suicide de sa soeur ainée. . A travers ses yeux (ou plutôt ses paroles) on découvre la réaction des parents, et surtout ce que peut penser, ressentir la petite qui essaie de comprendre la grande..

La Fille le proposera à la Zébrette. C’est un livre qui se lit très bien, tant par sa forme que par son fond. Et il est tout à fait accessible aux 9/10 ans.

La deuxième partie, écrite par Laure Chandellier, plus à l’adresse des adultes, explique ce qu’est la dépression de l’ado, comment on peut la détecter, ne pas la confondre avec d’autres troubles plus légers de cette période.

Très souvent les ouvrages sont médicaux et/ou à l’attention des adultes.. quelle belle initiative que celle-ci.. de penser aux enfants…

 

Pour retrouver les éléments de cet article et les autres livres de la collection

1 thought on “La dépression chez les ados

  1. Très bien cet article…. Le livre a l’air intéressant. Pas besoin de le commander pour l’instant, mais on sait qu’il existe…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :