Tous surdoués?

Le Monde

Merci à la cop’s de la Fille qui a partagé cet article d’une psychologue clinicienne, sur un blog hébergé par le Monde….

Il y a quelques années la précocité intellectuelle était ignorée de tous. Certains se souviennent avec tristesse et amertume de l’errance psychothérapique, qui les conduisait de consultation en consultation, pour tenter d’élucider un comportement atypique et  souvent une détresse scolaire.[….]

Depuis heureusement la précocité intellectuelle a été bien identifiée. Des livres, des émissions de télévision ou de radio ont largement informé le grand public qui a trouvé immédiatement un vif intérêt pour ce sujet. […]

Mais il y a, comme souvent un revers à cette médaille. Trop de parents croient, aujourd’hui, que le comportement difficile de leurs enfants en classe, est la conséquence d’une précocité intellectuelle, fantasmée très souvent, et arrivent avec cette idée bien ancrée : il ne tient pas en place, il s’ennuie donc ne fait rien, il est insolent avec les professeurs, il coupe la parole à tout bout de champ, il ergote sur tout et n’importe quoi et veut toujours avoir le dernier mot…c’est comme ça parce qu’il est surdoué ! […]

A contrario, certains parents écoutent, un peu septiques, les résultats du bilan de leur enfant, qui met en évidence une précocité intellectuelle, qui permettrait une analyse différente de son comportement. « Mais maintenant ils sont tous surdoués », me dit cette mère un peu agacée. […]

Mais non ils ne sont pas tous surdoués, loin s’en faut, puisque la précocité intellectuelle ne concerne que moins de 2% de la population.[…]

Et c’est dommage car la précocité intellectuelle n’est pas un mythe, elle ne doit pas être galvaudée, mais prise au sérieux quand elle est clairement identifiée.

Pour lire l’article complet

La Fille partage cet avis.
Oui, le Haut Potentiel Intellectuel existe…
Oui, il y a des comportements qui y font penser…
Mais seul un psy spécialisé, aidé d’un test psychométrique reconnu, peut dire si ce faisceau de présomptions converge vers ce « diagnostic » ou pas…

Non, toutes les personnes hypersensibles ne sont pas automatiquement HP.
Non, tous les enfants qui s’ennuient à l’école ne sont pas automatiquement HP.
Non, les premiers de la classe ne sont pas automatiquement HP.
Non, les enfants en échec scolaires ne sont pas automatiquement HP.

et Oui, tous les enfants sont formidables (HP ou pas) !!!!!

Mais si il est légitime que les parents s’interrogent, à partir de « caractères » courants chez les HP, il faut absolument confirmer ces impressions par un test et un psy.

Parce que sinon, on rencontrera de plus en plus d’enseignants agacés par ces auto-diagnostics et qui jetteront le bébé avec l’eau du bain, en ne reconnaissant pas les EIP réels… (et la Fille ne leur jette pas la pierre, loin de là!).

Parce que sinon, c’est l’ensemble des HP qui risque de perdre le bénéfice des avancées de ces dernières années et des efforts de tous les professionnels et bénévoles qui œuvrent pour la reconnaissance de leurs différences et de leurs particularités.

Mais la Fille est optimiste en ce début d’année…. le message « seul un bilan par un psychologue spécialisé peut déterminer si HP ou pas », répété encore et encore, porte et portera ses fruits!

Et être HP n’est pas un but en soi… le seul but est de comprendre l’enfant (ou de se comprendre) afin de lui (de s’) apporter l’aide nécessaire pour qu’il progresse le mieux possible sur SON chemin….

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :