Un point sur l’hyperactivtié

I-Cog
I-Cog

Dans la représentation commune, l’hyperactivité est perçue comme une pathologie à part entière. Dans la communauté scientifique, l’hyperactivité est un signe clinique physique qui se définit comme l’incapacité à inhiber/contrôler une activité motrice excessive.

L’hyperactivité se caractérise donc par une grande agitation motrice : bouge souvent sur son siège, présente des difficultés à rester assis, semble monté sur ressort, manipule les objets …

Le signe clinique d’hyperactivité est présent dans diverses pathologies telles que :

  • Les troubles psychiatriques : TOC, trouble anxieux, trouble de l’humeur…
  • Les troubles cognitifs : Retard mental, trouble envahissant du développement, trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, dyslexie, trouble de l’opposition et de la provocation…
  • Les troubles de l’attachement : personnes placées en institution très jeune, ou avec une problématique familiale compliquée…
  • Le signe clinique d’hyperactivité peut également se retrouver en situation anxiogène et ce, même pour un individu sans trouble.

Lire la suite du document sur le site d’I-Cog

Plus d’info : Association « Hyper Super TDAH France»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :