[Vidéo] Emilie, 14 ans, harcelée, humiliée, suicidée

Elle s’appelait Emilie, elle avait 14 ans, elle était HP..

Les parents rapportaient dans son carnet de correspondance le peu qu’elle leur confiait en termes de harcèlement. «Les notes sont excellentes, tout va bien», leur répondait-on. En résumé: chamailleries d’ados, on ne se mêle pas de cela.

Je n’ai pas eu le courage de visionner la vidéo que je vous propose qui a été récemment diffusée dans “7 à 8” sur Tf1.

Mais cette phrase tirée de l’article paru dans le journal suisse “Le temps” () résonne tellement…

Ces derniers temps, j’ai eu beaucoup de discussions avec des professeurs de collège. Certains du collège de la Zébrette, certains simplement de mon cercle d’amis. Et ce qui en ressort c’est

  • “on a assez à faire avec ceux qui vont mal qu’on n’a pas de raison de passer du temps avec ceux qui vont bien”
  • “vous demandez au collège des choses qui ne font pas partie de ses missions”

Alors j’ai envie de crier “ceux qui vont bien” qui sont-ils? Pourquoi la réponse colle-t-elle systématiquement avec la phrase d’introduction ” «Les notes sont excellentes, tout va bien»” ? Pourquoi, dans la société actuelle, ne peut-on pas faire évoluer cette notion?

Les missions du collège? Je les ai cherchées tout au long des pages des blogs du ministère de l’Education… preuve que ce n’est pas si facile à trouver, à cerner. Mais j’ai trouvé “l’acquisition du socle commun de compétences“. Alors certes, les enfants qui plafonnent à 18 ou 19 de moyenne générale l’ont certainement déjà acquis.. et ne font donc plus partie des missions des professeurs du collège!

Le harcèlement ? Mais il faut apprendre à vos enfants à répondre, à ne pas être la cible, à se renforcer.
J’ai entendu cela de nombre d’ami(e)s, professeurs et parents de HP…..

Alors cette petite Emilie que je ne connais pas, qu’a-t-elle dû supporter, endurer sans que ce ne soit la mission du collège? Ce caméléon qui racontait si peu chez elle, quelles heures de solitude et de souffrance, à l’âge où l’on se construit ?

Je n’arrive pas à conceptualiser cela. Essayer de l’imaginer m’est insupportable.

Je suis allée, en écrivant ce post, sur mon site en ligne préféré, vendeur de livres, et j’ai tapé “rester fort“.
Parce que lire son livre, comme un hommage pour ne pas oublier, pour ne pas baisser les bras (j’en ai une furieuse envie),  ça me semble important (et peut-être plus supportable que visionner la vidéo.. je peux arrêter et respirer à tout moment, d’un clignement de paupière).

Et j’ai pris le choc en pleine figure. Découvrir le visage juvénile, souriant, insouciant de cette gamine qui ne l’était pas du tout!

Putain de merde (désolée.. parfois faut que ça sorte)… quel gâchis, quel responsabilité collective !

Je sais, je lis, j’entends la mouvance actuelle qui dit que les HP vont bien, que si ils sont HP ils sont plus armés que les autres pour combattre le harcèlement, le rejet, l’ennui, etc etc… que si ils sont HP ils peuvent dépasser tous les problèmes qu’ils rencontrent.. et surtout j’entends bien qu’ils font ça mieux que les autres…

J’entends aussi ceux qui diront que cette gamine avait d’autres fragilités, que sa fin tragique n’est pas liée à son HP mais à autre chose.

Peut-être (et à vrai dire, ça m’est tellement égal!). Ce que je vois, c’est une gamine, entourée, choyée, aimée, excellente élève, une gamine dont rêve tellement de parents… mais une gamine qui est morte d’être allée à l’école…

Et ça… je n’arrive pas à l’accepter…

ps: cette semaine, une autre gamine s’est suicidée, à cause du harcèlement. Elle est rentrée chez elle, en a parlé à sa mère, est allée dans sa chambre.. et s’est jetée du 7° étage. Cette semaine, un gamin a fait une tentative de suicide, suite à son harcèlement au collège. Il est actuellement hospitalisé en HP.. Hôpital Psychiatrique.

le Replay de TF1 http://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/sept-a-huit-combat-d-une-mere-contre-harcelement-scolaire.html