Colère

Sortir de la Colère

Colère

Colère

Le centre Cogito’Z organise des réunions débats avec les parents, tout au long de l’année sur diverses thématiques.

La dernière en date était sur le thème du stress (à l’école) et de l’estime de soi. Elle était animée par Jeanne Siaud-Facchin (à l’origine du centre).

Et La Fille y a participé et adore qu’on lui donne des explications physiologiques mais aussi des trucs&astuces. Et elle s’est dit qu’elle les mettrait en application dès que possible.

Bon, ça ne marche pas à tous les coups.. Fallait s’y attendre :cd

La dernière fois, que la Zébrette s’est enfermée dans une colère le truc utilisé n’a pas fonctionné. Les colères de la Zébrette ne sont pas explosives, c’est de la colère contre elle-même, qui la fait se fermer comme une huître, et demander silencieusement de l’aide pour se sortir de ce sentiment qui l’envahit.

C’est plus ou moins facile, et dans cet état là, la Zébrette n’est pas coopérative. Mais si vous laissez tomber, elle vous implore :

“Non, Maman, tu sais qu’il faut m’aider, même si je dis le contraire. Aide moi à m’en sortir”

Ce matin-là, la Zébrette a été voir la psy.
C’est la première fois depuis que sa douance a été mise en mots, il y a 6 mois.
Est-ce que cela a un rapport avec la suite ? La Fille ne le sait pas, mais peut-être un petit peu.

Ce soir-là, quand La Fille déclare qu’il est l’heure d’aller au lit, la Zébrette s’exécute puis demande une feuille de papier et un crayon.

La Fille tempère “Tu as dessiné toute la soirée, c’est l’heure de dormir, tu dessineras demain
La Zébrette corrige “C’est pour dessiner ma colère
Elle sait y faire la Zébrette.. et obtient ce qu’elle demande.
Elle “dessine” sa colère, froisse le papier en boule et va le jeter à la poubelle.
C’est exactement ce que La Fille voulait lui faire faire lors de sa colère précédente.. sans aucun succès.
La Zébrette sourit, dit que ça va mieux, se couche avec un bisou.
Tu sais, je sentais que ça commençait à monter en moi, je ne savais pas pourquoi. Alors je l’ai dessinée et là, ça va mieux, je ne suis plus en colère. Des fois, elle est trop forte alors je n’y arrive pas. Mais quand c’est au début ça marche ton truc.

La Zébrette s’endort pour une douce nuit. La Fille sort de la chambre.. un sourire de satisfaction au lèvres. Petit à petit, la Zébrette va arriver à gérer ses émotions. Elle y croit!

Et au passage, un merci à Jeanne Siaud-Facchin pour ce “truc” qui fait des miracles, mêmes avec les zèbres des copines..

Étiquettes : , , , , ,

Un Commentaire

  • […] Quand je lis “depuis toute petite tu te refermes comme une huitre lorsque le sujet est difficile à aborder“, cela ne peut pas avoir de rapport avec toi. Pourtant je sais instantanément que j’ai écrit cela sur ce blog, parce que c’est tellement toi! .. “Les colères de la Zébrette ne sont pas explosives, c’est de la colère contre elle-même, qui la fait se fermer comme une huître, et demander silencieusement de l’aide pour se sortir de ce sentiment qui l’envahit.” (là). […]

Laisser un commentaire