Les philo-cognitifs

Je laisse du suspens ou pas?

Bon, je vous le dis tout de go, ce livre est le premier à m’avoir autant touchée personnellement depuis bien longtemps.

Il est édité par Odile Jacob, et a été écrit par Fanny Nusbaum, Olivier Revol et Dominic Sappey-Marinier.

Ces noms ne vous sont pas inconnus si vous suivez ce blog et d’autres sur la douance.

Fanny Nusbaum est psychologue, docteur en psychologie, thérapeute familiale, hypnothérapeute, sophrologue, chercheur en neurosciences (Université Lyon II) et fondatrice de Psyrène (PSYchologie, REcherche, NEurosciences) à Lyon.

Olivier Revol est chef de service de psychopathologie du développement de l’enfant et de l’adolescent au CHU de Lyon

Dominic Sappey-Marinier est est enseignant-chercheur en neurosciences, biophysique et imagerie médicale à la faculté de médecine de l’université de Lyon.

Si il y a un élément de l’ouvrage auquel j’accroche moyen, c’est son titre. Même si Fanny Nusbaum nous explique et sa signification et sa raison d’être. Je la rejoins sur le fait qu’il n’y a pas d’appellation communément acceptée pour parler de la douance, mais de là à en rajouter une nouvelle… Mais heureusement, ce n’est pas l’essentiel du document. et le but de trouver un terme qui ne véhicule aucune métaphore, emphase ou contre-vérité est fort louable.

Si il y a un élément de l’ouvrage que j’aime à retrouver au fil des pages, ceux sont bien les extraits de poèmes chers à Fanny (et sûrement à ses corédacteurs). Elle nous en fait profiter à chaque édition de Psyrène, et comme nous avons des goûts semblables sur ce sujet, je me régale.

Le livre présente les deux profils complexes (les ouvreurs de voie) et laminaires (les couteaux suisses) déjà présentés par Fanny il y a plusieurs années, mais éclaire cela de l’étude que les 3 auteurs ont mené durant près de trois ans au CERMEP (Centre d’Imagerie du Vivant) de Lyon. L’étude visait à analyser l’anatomie et les spécificités fonctionnelles du cerveau des enfants dits à « haut potentiel ».

Je mets des petits post-it de couleur sur les passages qui m’interpellent, me suscitent réaction. Le livre est un véritable arc-en-ciel.

Je ne doute pas que ce livre passionne ses lecteurs qui veulent mieux comprendre leur enfant HP, oups, philo-cognitif… En attendant la suite sur les adultes et l’ultracongintion!


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :