Sur le chemin du TSA : la flexibilité et les changements

En plus des règles et de leur rigidité, l’Ado a de grosses difficultés avec les changements.

La première fois la plus flagrante fut un séjour à Eurodysney dont elle rêvait. Elle avait 7 ans. Ça arrivait sûrement avant mais on l’attribuait à son jeune âge. Là, j’ai dû lui raconter toute la soirée comment allait se dérouler le lendemain et le voyage en train. Minute par minute, décrire tous les endroits, anticiper toutes les situations. C’est encore le cas aujourd’hui, même si c’est moins prononcé car elle prend plus sur elle.

Un changement peut la mettre en panique. Si on ajoute un élément de stress comme un “attendu” d’un adulte, c’est difficile de la raisonner: si il est prévu qu’elle monte un cheval et qu’au dernier moment elle doit en  changer, si elle a un rendez-vous à un endroit inhabituel, si elle doit faire quelque chose de nouveau et qu’elle n’est pas absolument sûre d’avoir tout compris parfaitement, si un professeur donne une consigne, puis la change….

Elle se demande sans cesse ce qui va se passer après, les prochaines étapes de sa journée, de sa nuit. Elle a besoin de se le répéter mentalement pour maitriser et déstresser . En parler, me le répéter  apaise un peu ses angoisses.

Un exemple récent : l’Ado se couche dans un des lits de la chambre de notre première halte slovène.
Mon mari et moi dans le canapé lit du salon. Mais mon mari (handicapé) ne peut y rester à cause de la qualité du couchage et on envisage diverses solutions. Bref, celle retenue est que l’Ado dorme au salon et nous dans les lits de la chambre. Je passe un moment avec elle avant l’extinction des feux. Elle est contrariée Maman. Je n’aime pas les changements. Surtout ceux de dernière minute, seconde…. On discute pour faire passer ce malaise quand mon mari demande à ce qu’on laisse la porte de communication ouverte. C’est compréhensible. Il fait très chaud et c’est le seul moyen d’espérer une circulation d’air. Désespoir et larmes silencieuses. Dormir les portes ouvertes est très difficile voire impossible pour elle. Et ces changements, non préparés, sont autant de situations qu’elle a du mal à gérer.


Sur le chemin du TSA : tous les articles…

4 Pingbacks

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :