Question d’enfant

Mot d'enfant
Mot d’enfant

Hier soir, au moment de se coucher, elle est tombée.. la-question-du-jour-qui-tue-et-que-ce-n’est-pas-le-moment-de-poser…..

“Maman, comment connait-on l’heure ?”

La Fille n’a même pas essayé d’expliquer qu’il suffisait de regarder sa montre. Pas envie de passer pour une demeurée qui ne comprend rien auprès de sa Zébrette préférée…

Alors une tentative d’explication sur les horloges atomiques et nos appareils qui se synchronisent tout seuls….

“Non, mais AVANT que ça n’existe les horloges atomiques… on faisait comment ?”

On regardait le soleil..

“Mais comment on savait qu’on était le 1° janvier, quand est-ce qu’on a décidé de commencer à compter l’heure?”

C’est une histoire de planètes, d’astronomie… Euh.. d’ailleurs (si si La Fille  pas assez empêtrée dans les explications tardives en rajoute), certaines années, ça ne tombe pas rond. L’année fait plus de 60sec*60min*24h*365j… et il faut en “rajouter” un peu, quelques dixièmes de seconde..

La Fille n’a pas parlé du système horaire décimal (en vigueur en France à la toute fin du 18° siècle), ni du système thaï, ni encore du système de certaines peuplades qui fait que l’unité horaire varie selon la durée du jour, selon que l’on soit en été ou en hiver.

La Fille n’a pas parlé de tout ce que renferme ce document parce que le Temps était en train de basculer d’une journée sur l’autre, de ce moment où la Zébrette dit “bonne nuit à demain” à “bonne nuit à tout à l’heure”..

Mais la Zébrette n’était pas encore convaincue. Alors la Fille, pour abréger (oh elle sait.. ce n’est pas bien, mais au milieu de la nuit, l’instinct maternel de la Fille a quelques défaillances.. à moins que ce ne soit son instinct de conservation – du sommeil – qui soit le plus fort), la Fille donc, parle de feu “l’horloge parlante”.

La Zébrette a pu s’endormir, rassurée de savoir qu’à tout instant, on pouvait appeler un numéro et connaitre l’heure exacte. Ouf… Après cela, le marchand de sable, impatient, pouvait faire son œuvre (même si un jour elle a cru devoir préciser qu’elle savait que c’était une histoire pour les petits!).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :