Ecole Anhugar

Etablissements EIP-Friendly

Etablissements EIP-Friendly

Département : Suisse
Ville :Lausanne
Niveau :
Lien : http://www.anhugar.com/fr/
Type : Privé
Commentaire : La Fille a une bienveillance particulière pour cette école, tout comme pour celle de la Garanderie :-). Hum.. la Fille aimerait bien redevenir élève en Suisse.

10Commentaires

  • Nyon dit :

    Bonjour, notre enfant est pour le moment dans le public en 2P sur Nyon, il est haut potentiel (confirmé via des tests QI) mais avec des troubles sensoriels. C’est-à-dire qu’il est difficile pour lui de rester en place plus de 10mins, il a besoin de bouger constamment et il est difficile pour lui de rester concentré de ce fait. Il nous dit qu’il s’ennuie à l’école et on s’interroge sur ces écoles HP telles que Anhugar ou le groupe scolaire Athéna sur Genève. Est-ce que quelqu’un sur ce forum a une expérience avec un enfant similaire dans une de ces écoles?
    Aussi si vous êtes sur Nyon et ses alentours, nous aimerions bien partager les expériences avec des parents ayant des enfants HP avec des troubles associés.
    Meilleures salutations.

    • Mamax dit :

      Bonsoir,

      J’ai lu votre commentaire et me devais de vous répondre étant donné que votre histoire me rappelle tant la nôtre. Notre fils qui a maintenant 5 as identifié HP à 3 ans n’a jamais tenu en place depuis la naissance tant soit mentalement que physiquement hormis pour les activités qui le passionnaient. Ajoutons une hypersensibilité sensorielle importante, des troubles de l endormissement et une difficulté de rentrer en lien avec les enfants de son âge ont fait qu’après un retrait de crèche, la mise en place d une aide éducative dans une autre crèche à temps plein, nous étions très appréhensifs à l idée qu’il suive un cursus classique. Nous sommes quand même allés à la rencontre de la directrice de l’école du quartier à Genève . Rencontre très décourageante avec mon mari . Aucun aménagement possible, ç était à nous seuls de mettre en place un réseau avant la rentrée ( nous étions en juin) et si et seulement si cela était fait dans les temps, elle accepterait notre fils 2 matins par semaine. Je pouvais le mettre à la crèche le reste du temps ou arrêter de travailler selon sa suggestion . Nous sommes partis la mine déconfite avec le sentiment que notre fils, un enfant avec une soif d apprendre débordante soit catégorisé  » enfant à problème » et attendre qu il soit « prêt  » d’ être éleve.
      Par une amie j ai appris l existence de l’école Anhugar et j ai appelé la directrice. La réponse était au delà de mes espérances. Elle a compris notre désarroi, l état urgent de notre situation et a invité notre fils à effectuer un stage à l école qui s’est très bien passé. Il a intégré l’école à l’âge de 4 ans.
      La vie est bien différente aujourd’hui . Notre fils est heureux. Il a des amis de tout âge, il apprends à grande vitesse et applique ses connaissances avec fierté à la maison, il est guidé sans être forcé. Les professeurs et la directrice sont présents au quotidien tant soit pour leurs élèves qu’ ils entourent de bienveillance qu’aux parents souvent épuisés.

      Ils nous ont alerté quand à l importance de faire évaluer notre fils pour un possible TDAH, ce que nous avons fait. Le diagnostic a été rapidement confirmé par un neuropediatre et nous avons pu mettre un plan thérapeutique en place. Tout cela sans pression et sans jugement.
      Notre parcours a été long et fatigant tant soit pour nous que pour notre fils. À voir le résultat, je ne peux que vous recommander l’école Anhugar pour tout ce qu’elle fait au quotidien. Belle journée

  • elowi dit :

    Bonjour,
    Nous commençons à réfléchir à l’école dans laquelle inscrire notre enfant dans un an. La échanges de commentaires à ce sujet nous ont semblé très intéressants et soulèvent justement de nombreux points qui nous amènent à avoir quelques réticences par rapport au choix d’une école du type de celle d’Anhugar (même si nous sommes tentés). ‘Construire’, est-ce que votre commentaire du 29 Avr 2014 à 1 h 01 min correspondait justement à cette école en particulier ?
    Merci !

  • La Fille dit :

    Tout à fait.
    J’ai bcp hésité à faire cette rubrique et je le précise dans la page d’entête
    http://www.le-cheval-a-rayures.fr/les-etablissements-eip-friendly/

    une école c’est avant tout une équipe… qui peut changer.
    une école convient ou pas à un enfant. C’est donc une « relation ».
    Une EHP est très instit-dépendant. Aussi telle relation avec tel instit peut bien se passer pour lui et par pour son voisin
    Et c’est également pour cela que je parle d’école EIP-friendly (nombreuses sont celles qui ne présentent pas la précocité sur leur site, mais qui la pratique au quotidien).
    On ne trouve aucune référence à la précocité sur celle de ma fille. D’ailleurs une quinzaine d’EHP sur 7 sixièmes, c’est peu.

    Et je garde en mémoire un EIP arrivé en ce1 dans la classe de ma fille (école privée) venant de l’école publque de mon village. Ca s’était très mal passé en cp, avec l’instit, le directeur. D’où le changement.
    Ma fille était dans cette école privée depuis la pS. Et en ce1, ça se passe mal avec l’instit. Arrêt en décembre et … accueil dans l’école publique d’où venait le gamin… (dont les parents étaient très contents de l’instit qui nous posait tant de soucis).
    Arrivée dans l’école publique du village, ma fille m’a dit au bout d’une semaine « maman, avant je ne comprenais pas qu’on puisse aimer l’école, maintenant je SAIS ».

    comme quoi, c’est toujours une question de relation enfant/équipe enseignante

    • Construire dit :

      Sur le fond il y a du vrai mais seule cette relation enfant/enseignant ne peut expliquer une éventuelle difficulté.

      Pour parler de l’expérience de mon enfant, l’école s’est engagée à l’accueillir après quelques jours d’essai qui se sont révélés très positif.

      Puis rapidement les dysfonctionnements sont apparus .
      Manque de moyens pédagogiques, condisciples inadéquats avec des problèmes de comportement qu’aucune école n’aurait accepté. Finalement, pour un enfant normal qui est simplement en demande, pour nourrir son appétit intellectuel, il se retrouve dans une dynamique pédagogique qui n’est pas adéquate.

      Je crois que certaines écoles confondent enseignement adapté et enseignement spécialisé. S’adapter à un enfant diffère de lui proposer un programme spéciallisé.

      L’enseignement peut rester standard par sa nature, mais être plus évolué dans la forme. C’est ce qu’un enfant HPI peut demander. Par contre s’il ne tient pas en place, qu’il présente un déficit d’attention important, qu’il hurle durant les cours, frappe,… et j’en passe, alors on ne parle plus du bon publique.

      Et pour subsister, la dérive est bien là, une école pourra élargir ses critères d’admission. Quitte à saboter la démarche initiale.

      Mes conseils sont ceux que j’aurais aimé recevoir.
      Cf mon premier post dans la file.

      Cordialement,

      • La Fille dit :

        Sûrement.
        Nous avons eu la chance d’avoir une enfant qui s’adapte très bien au scolaire et qui se contente de tout pourvu que ça se passe bien avec l’instit.
        Et de toute manière, jusque récemment, on ne savait presque pas ce que HP voulait dire. Alors ecole EIP friendly 🙂
        Le pb se pose avec le collège à 9 ans…. On verra…
        Bon courage pour vous en tout cas

  • Construire dit :

    Erratum

    … de préciser…

  • Construire dit :

    J’oubliais de précisez que ces recommandations sont valables pour tous les établissements visités, sans prise de position quant à tel ou tel établissement.

    Il faut trouver la solution et l’établissement qui convient le mieux.

    Seule la revendication « HPI bienvenus » n’est pas suffisante.

  • Construire dit :

    Erratum

    …Enfin, la santé financière de ces écoles privées est à mon…
    …car celà pourra s’avérer contre productif…

  • Construire dit :

    Bonjour,

    Il est imprudent de faire la publicité de tel ou tel établissement sans avoir pu les tester, soit par le biais de sa propre expérience ou par le biais de celle de son propre enfant.

    Sur le papier, plusieurs établissements se présentent avec un fond louable. Mais la réalité est dépendante d’éléments qu’on ne contrôle pas, en temps qu' »utilisateur » ou client.

    Aux parents qui visiteraient une école spécialisée pour enfants HPI sachez que les recommandations récentes ne retiennent pas de faire évoluer les enfants HPI uniquement entre eux dans le cadre scolaire.

    Sachez aussi qu’au-delà de la notion HPI, il existe des profils spécifiques auxquels sont associés des troubles qui relèvent de près ou de loin de la psychiatrie.

    Dans ce contexte, un enfant HPI « simplement » précoce pourra se sentir d’autant plus seul.

    Ne perdez donc pas de vue qu’il convient d’identifier clairement la nature du profil des enfants qui fréquentent l’école visitée. Interessez vous aussi à l’âge moyen d’une classe pour voir s’il est en rapport ou non avec le programme de la classe concernée (par exemple, 7 ans pour une classe de CE1 est normal). Celà peut être significatif de problèmes annexes nécessitant une prise en charge lourde, au détriment d’un enfant « simplement » précoce intellectuellement. En bref, s’assurer de ne pas être en présence d’une classe de remédiation si votre enfant n’en a pas besoin.

    Il est interessant aussi de visiter l’école pendant une récréation. Celà sera extrêmement révélateur sur la dynamique du groupe, le respect des règles et le positionnement du corps enseignant face à des comportements inadéquats,…

    Enfin, la santé financière de ses écoles privées est à mon sens un indicateur prédisposant pour la prise en charge de votre enfant. Car en cas de fonds limités, la prise en charge s’en fera ressentir. Par exemple, si votre enfant à 5 ans et qu’il est intégré dans une classe mixte ou plusieurs niveaux sont rassemblés, avec des enfants « à problèmes » (comportement par exemple) celà peut faire perdre beaucoup de temps à votre enfant qui finalement se sentira toujours dans une situation déficitaire intellectuellement.

    Ne foncez pas tête baissée dans cette solution d’apparence miraculeuse, car celà pourra s’avérer contre contre productif en cas de mauvaise orientation. Voir même délétère.

Laisser un commentaire