Sites, livres, etc

3Commentaires

  • milnines dit :

    Je ne connaissais pas, je craque…
    Moi qui cherche le bon mot pour faire taire les angoisses de mes deux loulous au moment du coucher.
    Je vais leur proposer “d’allumer leurs rêves” tous les soirs.
    merci

  • Ewa dit :

    Je viens souvent sur votre blog et ce soir je veux vous juste dire MERCI!
    :)
    Pour votre temps , l’humeur, la chaleur généreusement donnés pour le bien des inconnus.
    Pour nourrir cette faim du savoir, les faire sourire et leur donner le sentiment, qu’ils ne sont pas seuls les drôles de zèbres
    Donner un peu du son temps, c’est donner un peu sa vie.
    ;)

    • @@@ dit :

      Merci à vous, lecteurs de ce blog…

      Merci de prendre le temps de laisser un commentaire, mais surtout de le lire.

      Quand j’ai commencé mes études (d’informatique) Internet n’existait pas. On a suivi sa naissance, son évolution…

      J’étais dubitative au début… Faut dire qu’avec un modem RTC où chaque seconde était décomptée par l’opérateur, le surf était “rapide”…

      Et puis la technologie a progressé… et les usages avec.

      Et j’ai découvert la force et la puissance que cela pouvait générer…
      Déplacer des montagnes ? Oh oui alors…

      Ma première expérience d’entraide sur le Net date d’il y a 12 ans déjà… une simple “mailing-list” connue par hasard.
      Et des amitiés pas encore démenties y sont nées… et très certainement la Zébrette aussi!
      Non pas que je l’ai conçue virtuellement, mais c’était un groupe sur la procréation médicalement assistée et où aurais-je puisé le petit plus (bon, c’est un euphémisme!) d’énergie, les soirs de déprime, pour aller jusqu’au bout de ces 10 FIV….
      En plus du soutien, du fait de ne pas se sentir seule dans la galère, de trouver des informations, d’en fournir, et plus encore…

      Il ne s’agit plus de devenir parent.. nous le sommes pour la plupart…

      Mais les douleurs , les vécus, les angoisses, les doutes, les questions, mais aussi les joies, les rêves, les victoires, les trucs, les rires autour du haut potentiel.. cela me parait aussi intense.

      Je me sens personnellement moins dans l’urgence et la criticité que pour mon aventure PMA, mais justement, plus “zen” (pas tous les jours hein) pour prendre du recul (bon.. de l’âge serait plus exact, question de coquetterie 🙂 ).

      Alors c’est avec le plus grand plaisir, que j’apporte cette toute simple contribution qui est de partager avec vous ce que je peux glaner ici ou là…

      Et si ce plaisir est partagé par vous, lecteur, c’est alors un sentiment d’apaisement intérieur que cela me procure (et l’envie d’aller plus loin encore :-))

      Merci… et bonne soirée.
      Et n’oubliez pas d’allumer vos rêves..

Laisser un commentaire